L'affaire Bovary

Documentaire - 52 minutes

Ecrit et réalisé par Stéphane Miquel et Alban Vian


Avec l'aide au développement des structures de production et à la production de la Région Normandie - Normandie Images, avec le soutien à la préparation et à la production du CNC et avec l'aide à la production de la Procirep-Angoa.
Le film a reçu le label de Faubert 21.

Diffuseur(s) : France 3 Normandie - Toute l'Histoire

Photo L'affaire BovaryPhoto L'affaire BovaryPhoto L'affaire BovaryPhoto L'affaire Bovary

C’est un premier roman et c’est une œuvre ultime. C’est une révolution stylistique et c’est un scandale politique. C’est une femme et c’est tout le genre humain. C’est un romancier du XIXe siècle et c’est notre éternel contemporain…

Du 1er octobre au 15 décembre 1856, Gustave Flaubert fait publier Madame Bovary, mœurs de province, en feuilleton dans la Revue de Paris. À peine plus d’un mois plus tard, il est traîné devant les tribunaux pour « délits d’outrage à la moralité publique et religieuse et aux bonnes mœurs ». Peine encourue : un an de prison…

Ce documentaire reprend le dossier Bovary. Convoque ses principaux protagonistes : Flaubert, le procureur Ernest Pinard, l’avocat Jules Senard… Fournit de nouvelles pièces à l’accusation comme à la défense à partir de l’extraordinaire trésor d’archives (manuscrits, carnets, scénarios, plans… ) collecté par l’équipe scientifique du Centre Flaubert de l’Université de Rouen. Appelle à témoigner la sociologue Gisèle Sapiro, le chercheur Yvan Leclerc, le comédien Jacques Weber, l’écrivain Régis Jauffret ou encore l’avocat Emmanuel Pierrat.

Avec une seule instruction : faire revivre dans toutes ses tensions et intentions le scandale Flaubert.
L’affaire Bovary, c’est tant de procès en un seul : pour ou contre la Morale, le Style, l’Art, les Femmes, la Province, la Liberté d’expression… Autant de mobiles et d’alibis qui en les recontextualisant dans leur époque n’en regardent pas moins vers la nôtre. Et font d’Emma Bovary une héroïne universelle.

Alors faites entrer l’accusé Flaubert, et avec lui cette autre nous-même : Madame Bovary…